clochesdeBrenouille

Restauration de la cloche de 1777

Cloche 1777 - Brenouille - dépose oreilles cassées

 

 

 

 

Installée en 1777, la cloche « Catherine – Genevieve » s’est décrochée en 1987 sans dégâts alentour. ( La cloche de 1777 )

 

Le temps et le manque de toiture durant des dizaines d’années ont provoqué l’éclatement du cerveau de la cloche. Les oreilles (anses) ont cassé et une importante fissure est apparue sur la cloche. Désormais muette la cloche a été descendue dans une chapelle ( l’ensemble des pièces battant, mouton, a été conservé ).

 

 

 

 

 

 

 

Photos des anses cassées de la cloche 

Cloche 1777 - Brenouille - oreilles cassées 2          Cloche 1777 - Brenouille - oreilles cassées

La cloche est classée monument historique depuis le 05/11/1912.

Logo-BODETEn 1998, l’association Patrimoine Art & Traditions soumet le projet aux monuments historiques et la société BODET ( Trémentines 49 ) restaure la cloche selon un brevet en leur possession en juillet 1999.

C’est le premier projet de restauration de l’association.Cloche 1777 - Brenouille - sous voute

 

 

En octobre 1999 la cloche est de retour et après une grande cérémonie  « Pour que sonnent les cloches », la cloche de 1777 retrouve sa place initiale dans le beffroi le 14 décembre 1999  auprès de sa petite sœur posée en 1988.

Enhunage  de la cloche – mise en place de la cloche dans le beffroi

 

Cette cloche est la plus grosse des deux cloches actuellement dans le clocher et afin de respecter le patrimoine et les traditions, les cloches sont sonnée à la corde à chaque cérémonie.

 

L’abbé CHAMPAGNE sonne la cloche, puis elle sera réinstallée dans le clocher en passant par  l’oculus prévu à cet effet.

Cloche 1777 - Brenouille - bapteme    Cloche 1777 - Brenouille - Elevation    Cloche 1777 - Brenouille - passage oculus    Cloche 1777 - Brenouille - montée clocher